« Alerte ! La Commission européenne a-t-elle enfin découvert les secrets cachés d’Apple Pay ? »

Christophe lesaint

Updated on:

  • Coffre-Fort De Livre De Pages Avec Serrure À Clé, Coffre-Fort Secret De Détournement De Dictionnaire, Boîte De Serrure Cachée D'Argent, 9,45 'X 6,0'
    Verrouillage facile et verrouillage à clé ouvert : le coffre-fort est fabriqué à partir d'un matériau métallique solide et est livré avec deux clés. Ce coffre-fort pour livre de diversion offre la cachette parfaite et permet un accès facile à vos objets de valeur lorsque vous en avez besoin. : Utilisez une vraie feuille de papier, ressemble à un vrai livre, peut être intégrée de manière transparente dans votre étagère. Ce coffre-fort avec 2 clés se fond facilement avec d'autres livres ou objets sur n'importe quelle étagère ou table. le coffre-fort est idéal pour ranger en toute sécurité de l'argent, des passeports, des bijoux, des armes de poing, etc. Idéal pour ranger des objets de valeur lorsque vous voyagez. Pour une utilisation en extérieur.
  • NOTRE SELECTION Barrière de parking T1000 à cylindre européen - 2-14-054-05-0003
    <p>Cette barrière de parking est la solution parfaite pour gérer l'accès à la place de parking et prévenir les stationnements indésirables. Ce mécanisme est composé d'un arceau à trois pieds qui peut être rabattable, accompagné d'une jambe de force télescopique. Elle se verrouille automatiquement en position verticale lorsqu'elle est repliée. Sa conception robuste garantit une protection renforcée contre toute tentative de retrait ou de dommage infligé à son support par des moyens forcés.</p>
  • Demi-cylindre européen Mul-T-Lock 42,5mm - HERACLES - M03001
    <p>Le cylindre européen de Héraclès est équipé de la technologie brevetée Mul-T-Lock, conçue pour offrir une résistance accrue contre les méthodes d'effraction les plus courantes comme le crochetage, le perçage et le bumping. La structure complexe des goupilles à l'intérieur du cylindre assure une protection efficace, empêchant les tentatives d'entrée non autorisée.</p> <p>Il est conçu pour s'adapter sans difficulté à une grande variété de portes utilisant des systèmes de verrouillage européens. Son installation est simple et peut être réalisée rapidement par un serrurier professionnel, garantissant ainsi non seulement la sécurité mais aussi l'intégrité du mécanisme de verrouillage de la porte.</p>

La Commission européenne poursuit son enquête implacable sur la position dominante supposée d’Apple, et cette fois-ci, c’est son service Apple Pay qui est au cœur de l’actualité. Pour ceux qui vivent dans une grotte, Apple Pay permet de régler ses achats en approchant l’iPhone d’un terminal de paiement électronique (TPE) grâce à la magie de la puce NFC du smartphone.

Vous scannez simplement vos cartes bancaires, et voilà, le tour est joué. Mais le hic, c’est qu’aucun concurrent n’a droit de cité sur cette plateforme. Si vous êtes fan de Google Pay, c’est tout simplement niet.

Les officiels soupçonnent ce comportement d’être potentiellement anticoncurrentiel, mais Apple ne se laisse pas faire ! Soutenu par des milliards de dollars en lobbying et des avocats qui connaissent tous les coins et recoins du Parlement, le débat n’est toujours pas tranché aujourd’hui.

Apple Pay face à la tempête juridique ?

Apple pourrait être mis sous le feu des projecteurs pour répondre de sa politique devant les législateurs concernant son service Apple Pay, notamment dans le cadre du Digital Markets Act (DMA). Et ce n’est pas la première fois qu’Apple fait des compromis pour plaire à la Commission européenne. Ainsi, l’iPhone 15 flambant neuf embarque un port USB-C pour la recharge, en réponse à une loi continentale qui impose ce standard à tous les constructeurs.

Un beau geste envers l’environnement, grâce à l’universalité de ce standard réduisant l’impact des chargeurs tiers. Le 2 mai 2022, Bruxelles avait d’ailleurs déjà contacté Cupertino pour exprimer ses objections concernant Apple Pay. Depuis, l’affaire avance doucement mais sûrement.

D’après des statistiques de TouchNet datant de l’année dernière, 25 % des étudiants utilisent Apple Pay pour leurs achats quotidiens, ce qui prouve que la société a su séduire la jeunesse américaine avec ses iPhones. Ces derniers y sont en effet particulièrement populaires, éclipsant les autres marques de smartphones pour cette tranche d’âge.

Ouvrir la voie aux solutions tierces : un premier pas prometteur

En autorisant les moyens de paiement concurrents d’Apple Pay sur l’App Store, Apple montrerait qu’elle est prête à évoluer, suite à des changements déjà entamés en interne. Tim Cook et ses troupes auraient en effet déjà accepté que les développeurs proposent des applications pour iOS sans passer par l’App Store.

Autrement dit, ils peuvent contourner la fameuse commission de 30 % de la boutique en ligne, au grand bonheur des utilisateurs qui profitent de tarifs plus avantageux sur les abonnements.

Au moment où nous rédigeons ces lignes, le titre AAPL vaut environ 179 dollars sur la bourse de Wall Street. Apple pèse près de 2 800 milliards de dollars, poids plume ou poids lourd ?

En résumé :

  • La Commission européenne ne lâche pas Apple Pay et continue son enquête
  • Le service est pointé du doigt pour un potentiel positionnement anticoncurrentiel
  • L’avenir des iPhones pourrait inclure la possibilité d’autoriser les solutions de paiement tierces sur l’App Store
Christophe lesaint

A lire aussi :

5 secrets pour concevoir des étiquettes personnalisées qui se démarque...

Comment devenir agent immobilier indépendant ?

Propriété d’un bien : par quel moyen officiel peut-on la prouver ...

Sébastien Retaux : La fiscalité sur la vente de biens meubles

RGO (Paris) : Quels sont les avantages d’un bon système de ventilation...

6 lieux pour organiser vos événements à La Rochelle