Incroyable ! Elon Musk vous offre l’opportunité unique de tester son implant cérébral révolutionnaire – Postulez dès maintenant !

Christophe lesaint

  • Olivier Lascar Enquête Sur Elon Musk, L'Homme Qui Défie La Science: Colonisation De Mars, Voitures Autonomes, Implants Cérébraux… Elon Musk : Génie Ou Escroc ?
    Binding : Taschenbuch, Label : ALISIO, Publisher : ALISIO, Format : Blaues Buch, medium : Taschenbuch, numberOfPages : 224, publicationDate : 2022-06-09, authors : Olivier Lascar, ISBN : 2379352801
  • Stiga Bat CYBERSHAPE® - Hobby taille unique mixte
    La première raquette de loisir de STIGA qui adopte la forme révolutionnaire Cybershape utilisée par le joueur de l’équipe STIGA et vice-champion du monde Truls Möregårdh ! Cybershape Hobby est une raquette de tennis de table facile à jouer qui offre un bon contrôle. Elle est idéale pour jouer entre amis et collègues. Cette raquette peut aussi être le point de départ pour développer son jeu en intégrant un club. Cybershape Hobby est dotée d’un bois fait de 5 couches de bois et d’un manche concave qui vous donne une prise en main confortable. Le revêtement est approuvé par l’ITTF, ce qui signifie que la raquette est approuvée pour la compétition, du tournoi local au championnat du monde. Non seulement la forme de cette raquette de loisir vous procure une plus grande surface de frappe sur la moitié supérieure de la palette, mais elle vous rapproche aussi de la table dans les retours.
  • Stiga ASH Junior Blue taille unique mixte
    [h2]ASH : une raquette de padel rapide et légère qui offre un excellent contrôle. Développée spécialement pour le jeune joueur[/h2] STIGA Sports présente ASH, une raquette de padel faite à la main qui a été développée et testée en collaboration avec les joueurs de padel professionnels de l’équipe STIGA. Elle offre des propriétés de jeu fantastiques tout en étant très robuste grâce à son bois Perform Frame. STIGA ASH est optimale pour les juniors ainsi que pour les adultes qui préfèrent une raquette plus légère et moins agressive pour le corps. Cette raquette est également idéale pour les entraîneurs de padel qui sont beaucoup sur le terrain car son poids léger leur permet d’économiser à la fois leur coude et leur poignet et ainsi d’envoyer plus longtemps des balles à leurs élèves. ASH est tout simplement une raquette de padel axée en premier lieu sur le confort. Elle est dynamique, facile à jouer, indulgente et offre un contact de balle agréable. Le cœur de la raquette est constitué de mousse Soft Foam, ce qui contribue à une agréable sensation de confort et de contrôle. La surface de frappe unique basée sur une construction en fibre de verre et la technologie Triple Fibre Total créent une combinaison imbattable pour un sweet spot au toucher unique. ASH est également dotée du Spin Grip, une surface rainurée qui donne plus de spin à la balle. Malgré son poids léger de seulement 320 grammes, la raquette offre une épaisseur de 38 mm. Elle a ainsi les mêmes propriétés qu’une raquette de padel plus lourde pour une expérience de jeu optimale. ASH est elle aussi dotée d’un manche allongé qui offre plus d’espace aux revers à deux mains.

Neuralink obtient enfin le feu vert pour tester son implant cérébral sur les humains : avis aux cobayes volontaires !

Alors que le monde neurotechnologique retenait son souffle, la célèbre FDA (Food & Drug Administration) a enfin autorisé Neuralink à passer à la vitesse supérieure et à tester son implant cérébral sur des humains. Après de multiples reports et quelques dérapages non contrôlés dans le domaine de la recherche animale, l’entreprise d’Elon Musk peut enfin se frotter aux êtres de chair et d’os et concurrencer de manière plus efficace ses rivaux.

Tirant un trait sur ses erreurs passées, Neuralink annonce officiellement le recrutement de cobayes humains dans un communiqué qui a des airs de lancement de casting VIP. L’ambition de l’entreprise ? Rien de moins que de guérir l’inguérissable : donner une seconde chance aux tétraplégiques, aveugles et autres personnes en situation de handicap. Grâce aux implants cérébraux développés, elles pourraient communiquer avec des appareils par la seule force de la pensée et leur redonner ainsi des paillettes dans les yeux.

Qui est la cible du dispositif magique d’Elon Musk ?

Elon Musk recherche surtout des personnes tétraplégiques en raison d’une lésion de la moelle épinière ou de la sclérose en plaques. Les essais sur le cerveau humain seront menés dans le cadre de l’étude PRIME (pour Precise Robotically Implanted Brain-Computer Interface). Ce projet fait partie d’un programme spécial de la FDA, qui octroie quelques privilèges à Neuralink. L’objectif principal de ces tests sur l’être humain sera d’évaluer la sécurité et l’efficacité de ces implants potentiellement révolutionnaires.

Une étape décisive pour Neuralink, qui sort du brouillard et des mésaventures

Durant l’étude PRIME, le moment est venu pour Neuralink d’utiliser son robot chirurgical R1 afin de poser les milliers de fils ultra-fins et flexibles de l’implant cérébral N1 sur les cobayes humains. Une fois la puce implantée et invisible l’esprit humain pourra, tel Harry Potter avec sa baguette magique, interagir avec les machines et ainsi améliorer considérablement la qualité de vie.

Les tests précédents de Neuralink sur des animaux, malgré leurs résultats encourageants sur le papier, ont soulevé de vives critiques pour mauvais traitements. En effet, un grand nombre de singes auraient rendu l’âme après les expérimentations. Face à l’indignation, Elon Musk a tenté de rassurer en affirmant que ces animaux étaient déjà gravement malades, et que leur mort était sans lien avec les manipulations de Neuralink. La start-up a toutefois reconnu ses erreurs en décembre 2022.

Outre la maltraitance animale, la FDA avait émis des réserves sur d’autres aspects du projet, notamment la migration des microfils vers d’autres zones du cerveau et l’utilisation d’une batterie au lithium. Le retrait de l’implant sans dommage pour le tissu cérébral était également source d’inquiétude. Mais apparemment, Neuralink a réussi à rassurer la FDA qui lui a accordé l’autorisation de passer aux tests sur l’homme. Reste à voir si les résultats seront concluants et si l’éthique du projet ne sera pas encore remise en cause à l’avenir.

  • Neuralink peut enfin tester son implant cérébral sur l’Homme
  • Elon Musk recherche activement des volontaires tétraplégiques pour ces premiers essais
  • Les résultats de ces tests seront décisifs pour l’avenir de Neuralink
Christophe lesaint

A lire aussi :

Comment en 2023 se lancer dans la location de voiture

Sous les pavés, un Paris insolite : 3 visites qui sortent de l'ordinai...

Meilleurs escapes games à Rennes en intérieur et en extérieur

Location estivale : Passer d’excellentes vacances en Vendée dans de su...

Yves Wespisser : Parcs d'activités aquatiques, attractions en Vendée à...