AK1PLUS révélé : Le mini PC ultra-puissant et innovant qui va révolutionner votre quotidien !

Christophe lesaint

Un mini PC original et abordable pour mes besoins de bidouillage

Vous le savez, je ne suis pas du genre à m’étendre sur le matériel informatique dans mes articles, car j’aime garder mon équipement le plus longtemps possible. Cependant, cette fois-ci, j’ai eu besoin d’un petit PC récent pour faire mes tests sous Windows et Linux.

Je n’avais pas besoin d’une machine de gamer monstrueuse, ni d’un appareil hors de prix. Alors, j’ai commencé à explorer le monde des Mini PC, et j’ai découvert ce MiniPC AK1PLUS de la marque NiPoGi équipé d’un processeur Alder Lake-N95 (jusqu’à 3,4 GHz), de 16 Go de DDR4 et d’un SSD M.2 NVMe de 1 TB. Il peut aussi accueillir deux écrans 4K et dispose de toutes les connectivités modernes : USB, Ethernet, WiFi et Bluetooth.

Ne jugez pas un PC par son processeur

Alors oui, le processeur Alder Lake-N95 est souvent considéré comme le « bas de gamme » d’Intel, mais honnêtement, j’en ai assez peu de considération puisqu’il ne consomme pas beaucoup d’énergie et que je ne prévois pas de faire du jeu vidéo dessus (à part du Xbox Cloud). Tout ce dont j’ai besoin, c’est d’un ordinateur qui ne prend pas trop de place et qui me permet d’installer un dual boot Windows/Linux pour bidouiller à ma guise.

Unboxing et présentation du Mini PC

Pour une fois, je me suis dit qu’il serait chouette de vous présenter ce mini PC en détail, d’autant plus que cela fait un moment que je n’ai pas testé d’ordinateur ici. Dans la boîte vraiment minuscule, vous trouverez un manuel d’utilisation plus ou moins inutile, un support VESA pour fixer l’appareil au mur, derrière un écran ou sous un bureau, ainsi qu’une alimentation et un câble HDMI.

Côté design, rien d’extraordinaire : c’est une petite boîte noire d’à peu près 13 cm de côté sur 5 cm de hauteur avec quelques LEDs bleues qui s’allument lorsqu’il fonctionne (vous pouvez les débrancher facilement si vous ne voulez pas illuminer votre pièce). Bref, c’est minuscule et parfait pour les amateurs de minimalisme, car il peut se cacher derrière un écran ou dans un tiroir.

Connectivité et possibilité d’extension

Au niveau de la connectivité, il y a un port USB et un bouton d’allumage sur la droite pour faciliter l’accès, tandis que le reste de la connectique se trouve à l’arrière, avec 4 ports USB, 2 HDMI, 1 Ethernet et une prise casque.

Ce que je n’avais pas remarqué lors de mon achat, c’est qu’il dispose d’un emplacement amovible dans lequel on peut ajouter un SSD. Cela constitue une extension intéressante pour ceux qui ont besoin d’espace disque, par exemple pour en faire un média center. Pour le moment, j’ai retiré cette partie, car je n’en ai pas besoin.

Installation de l’OS et dual boot Windows/Linux

Pour l’installation de l’OS, rien de particulier à signaler, si ce n’est qu’il est livré avec Windows 11 Pro préinstallé. Je me demandais s’il était possible d’installer un Linux dessus, et cela n’a posé aucun problème en dual boot (c’est de l’UEFI). J’ai simplement dû installer un noyau Linux 6.5.6 pour avoir un bon support du processeur graphique Intel, assez récent, et obtenir une résolution d’écran correcte.

Mais attention si vous vous aventurez sur cette voie : le seul port USB véritablement bootable est celui situé à l’arrière de la machine. J’ai perdu pas mal de temps à essayer de comprendre pourquoi ma clé USB ne démarrait pas alors que je l’avais branchée dans les ports USB à droite du Mini PC.

Un mini PC discret, abordable et compatible Linux

En conclusion, ce Mini PC AK1PLUS de NiPoGi est silencieux, discret et doté d’un CPU récent et performant tant que vous vous limitez à de la bureautique, de la navigation sur Internet et à regarder des films. Il conviendra parfaitement à ceux qui ont un petit budget, qui recherchent un encombrement minimal et qui apprécient le silence pavillonnaire De plus, il est compatible avec Linux, ce qui permet de faire des choses sympas si vous êtes un bricoleur du dimanche comme moi.

Cependant, n’envisagez pas d’utiliser ce PC pour des activités gourmandes en GPU. Ce n’est pas une machine de gamer ni un outil de création 3D.

Et si vous cherchez d’autres modèles…

Notez que d’autres modèles sont également disponibles chez NiPoGi avec moins d’espace disque, moins de RAM et donc moins chers (et également des bons de réduction alléchants).

Maintenant, il ne me reste plus qu’à voir comment ce petit bijou se comportera sur le long terme. Et vous, avez-vous déjà testé un Mini PC ? N’hésitez pas à partager vos expériences et conseils dans les commentaires ci-dessous !

Christophe lesaint

A lire aussi :

Que faire à Dinard, la station balnéaire de style Belle Époque ?

Ice Rock CBD: quels sont ses effets et comment bien l’utiliser ?

Où faire affûter ses lames de couteaux en Vendée ?

Quels préparatifs pour l’apéro idéal ?

Vidange Fosse Septique à Aigrefeuille-sur-Maine et toutes les installa...

Qu'est ce qu'un artisan en France : Professionnel qualifié qui fabriq...