Loading
Comment optimiser un article de blog

Comment optimiser un article de blog pour son référencement SEO

Améliorer le référencement SEO est primordial pour rendre votre article visible sur Internet. Mais, quelles sont les solutions que Google nous met à disposition ? Quels critères entre en jeux lors de notre positionnement sur le moteur de recherche ? Au biais de cet article, nous allons vous expliquer ce qu’il faut faire pour optimiser au maximum votre article. Les points cités ici sont des critères que Google prend en compte lors du crawl, et l’indexation de votre page.

Afin d’améliorer le positionnement de votre article, nous vous proposons de lire cet article découpé en 3 parties, qui sont relativement très simples à comprendre : Qualité, expérience, optimisation.

Écrire un article de qualité

Un article de qualité peut contenir du texte des images ou d’autres types de médias. Votre article doit être avant tout de qualité, et informer vos utilisateurs avec des informations pertinentes et précises. Ainsi, ils auront ce qu’ils recherchent, et vous éviterez d’augmenter votre taux de rebonds. Le contenu de votre page doit être le plus travaillé possible. Plus l’article est qualitatif, plus votre visiteur sera heureux d’avoir trouvé une réponse à sa question. Allez-plus loin en lui permettant d’interagir avec vous et de créer un comportement sur votre site.

Proposer du contenu intéressant à lire

Un contenu impactant et intéressant à lire : Voilà ce que recherche vos visiteurs. Vous devez viser en premier temps les humains plutôt que les robots, le principe de Google repose sur la réponse à la question que se pose votre internaute. Répondez-lui de manière efficace, en poussant votre sujet avec des informations précises et simples à comprendre. Si votre visiteur aime votre contenu, il reviendra sans doute et/ou il interagira directement avec vous. Évitez trop de contenu affilié, soyez aimable et le plus efficace possible lors de votre transmission d’informations.

Décorer votre article grâce à des illustrations

Un article a besoin d’être illustré, comme avec la photo d’un article à la une sur un journal. Vous devez en effet prévoir des illustrations (ou des photos réelles) pour imager l’ensemble de votre contenu. Google reconnait facilement un article qui a du sens : De l’illustration ! Cependant, les robots ne peuvent pas lire les données de vos photos. Évitez donc d’inscrire du texte directement sur vos visuels. Pour le référencement de la page et de vos images, il est nécessaire d’inscrire un texte alternatif à votre image. Pour ce faire, vous devez utiliser la balise « alt ». Il est peut être également judicieux d’imposer une « légende » à votre image, dans le cas où vous souhaitez véhiculer l’information visuelle à votre lecteur, de manière écrite.

Améliorer l’expérience utilisateur

Beaucoup de visiteurs de votre site arriveront sur votre page grâce à leurs appareils mobiles, ou bien leurs tablettes portables. Il est donc évident que votre site doit être responsive. Bien sûr, vous pouvez améliorer encore plus l’expérience en ajoutant à votre article un sommaire, ou bien un espace commentaire afin de donner de l’interaction. N’oubliez pas que votre visiteur découvre une nouvelle page sur votre site, elle doit être neuve, moderne et facile à comprendre. Pour cela, nous vous proposons 3 points sur lesquels il faut se baser, pour améliorer l’expérience et la lisibilité de votre article.

Votre article doit être lisible sur tout support

Afin qu’il soit ergonomique et malléable selon le format d’entrée de l’utilisateur, votre article ne devra pas dépasser les marges de l’écran. Il est nécessaire que toute votre page soit adaptée à n’importe quel format. Pour cela, vous devez vous munir d’un site qui supporte drastiquement le responsive design. Ainsi, votre contenu sera toujours à la bonne taille. Pour améliorer l’expérience sur téléphone, vous devez également supprimer certains éléments. Effectivement, une page sur téléphone doit être bien plus claire et plus optimale que sur un ordinateur. Nous évitons également au maximum les pop-ups sur téléphone.

Proposer de visiter d’autres pages

Proposer des articles connexes est sans doute cruciaux pour votre site internet. Créer un maillage interne de qualité permet à votre visiteur de mieux comprendre « qu’est-ce qui va avec quoi ». Bien sûr, le robot d’indexation de Google a plus de facilité à naviguer sur un site si le maillage interne est bien optimisé. Si par exemple, vous écrivez un article sur « les animaux domestiques », aucun intêret de lier une page qui parle de « sandwich ». Par contre, vous pouvez lier cet article à un autre tel que « Les chiens & les chats », car il y a une similitude entre les deux articles. Quand nous parlons de maillage, nous entendons également souvent parler de cocon sémantique, et de structure de lien en scilo.

Améliorer l’expérience de vitesse

La vitesse est un facteur crucial pour votre référencement. Effectivement, Google prend en compte ce facteur pour établir le positionnement de votre article. Un site rapide est un site qui ne déçoit généralement pas l’utilisateur au niveau de l’expérience. Les données nous sont tout de suite livrées et le visiteur n’a pas le temps de partir. Pour améliorer votre site internet, vous devez vous pencher sur plusieurs choses à la fois : Le cœur de votre site (CMS, thème, extension, fichiers PHP), les fichiers JS et CSS, les images, le serveur. Vous pouvez en plus, utiliser un système de cache et de CDN pour améliorer la vitesse de votre site internet.

Optimiser vos données pour Google

Votre article est désormais merveilleux, intéressant et agréable à lire ! Il vous faut maintenant régler toutes les paperasses du référencement, à savoir les données principales que vous allez fournir à Google. Pour que le moteur de recherche affiche correctement votre article, votre page HTML doit être optimisée au biais de réglages sur votre document. Voyons ici comment optimiser votre titre, votre description et vos données structurées. Si malgré tous vos efforts, votre page ou votre article de blog ne s’indexe pas sur le moteur de recherche, vous pouvez lire quelques conseils pour indexer votre article en cliquant ici.

La balise <title> et la balise <h1>

La balise «title» s’affiche principalement sur les résultats de recherches de Google, mais également dans l’onglet du navigateur. Quant à la balise «h1», elle est affichée sur le contenu de votre page d’article. Il est primordial que votre titre soit parfait ! Les deux balises ne sont pas forcément identiques dans tous les cas. Google a récemment mis à jour son algorithme, actuellement la balise «h1» est parfois utilisée sur les résultats de recherches. Vous devez également y inclure les mots-clefs visés de manière naturelle et impactant.

Une méta-description qui donne envie

En plus du titre, une description est proposée aux internautes. Elle vous permet en quelque sorte « d’inviter » votre visiteur à cliquer. Il est important d’avoir une description ni trop courte, ni trop longue. Actuellement, Google préconise 155 caractères au maximum. Incluez des mots forts, des expressions qui donnent envie au lecteur de cliquer pour en savoir plus. Si vous ne remplissez pas la balise «méta-description», Google affichera obligatoirement les premiers éléments de votre contenu. Plus exactement, il extraira les éléments HTML de la balise «main» et affichera le premier texte disponible sur la page. Parfois, le premier texte d’une page n’est pas forcément agréable ( il peut s’agir par exemple d’un fil d’Ariane ). Faites donc preuve d’optimisation à ce niveau !

Des données structurées pour être plus visible

Les données structurées vous offrent la possibilité d’être réellement visible. L’aperçu de votre site sur les résultats du moteur de recherche vous différencie des autres. Vous pouvez par exemple y inclure une image en vedette (Image en avant), une recette de cuisine ou une offre d’emploi ! Les données structurées sont vastes et très impactantes pour un internaute. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble sur une page, directement sur le moteur. Inscrivez-donc un maximum d’informations grâce aux guidelines de Google.

Autres articles

François Spinelli