Loading

Pourquoi choisir la fibre optique au détriment de l’ADSL 

L’ADSL et la fibre optique ont longtemps dominé le marché de la connexion. Mais la fibre optique semble prendre l’ascendant depuis quelques années. En effet, ce système est beaucoup plus avantageux que l’ADSL en termes de débit, de fonctionnement et de tarifs.

Une différence évidente en termes de débit

Le débit est le principal critère de sélection d’un opérateur. En effet, un débit élevé est synonyme de bonne connexion.

La fibre optique vous offre une connexion très haut débit. Une fois installée grâce à photonlines-telecom.fr, elle vous fait bénéficier d’une vitesse minimale de 100 MB/sec et vous avez la possibilité de considérablement l’augmenter selon votre abonnement. L’ADSL fait pâle figure en comparaison. En moyenne, elle vous propose entre 1 et 15 MB/sec et peut théoriquement atteindre les 100MB/sec.

L’ADSL est un réseau limité par la distance entre la box et l’utilisateur. Plus vous vous éloignez de la box, plus la connexion deviendra instable. Avec la fibre optique, cette contrainte disparaît. Il suffit de rester dans le champ d’action de la box pour pouvoir profiter d’une connexion impeccable.

Les points notables en termes de fonctionnement

La fibre optique dispose d’une meilleure bande passante que l’ADSL. Elle garantit également une latence faible et un réseau symétrique.

La bande passante

La bande passante est une caractéristique commune aux systèmes de connexion. Son unité de mesure est le hertz. Elle permet de déterminer la qualité du débit et la vitesse de téléchargement. Avoir une large bande passante est donc un argument de choix sur le marché de la connexion.

La fibre optique propose un très haut débit. Elle propose une connexion rapide et une bande passante très large. Les téléchargements se font en un éclair et la qualité de visionnage est exceptionnelle. Ainsi, il vous faudrait :

  • moins de deux minutes pour télécharger un film HD de 5 Gb ;
  • moins de 5 secondes pour télécharger un album de 250 Mb ;
  • moins d’une seconde pour télécharger un fichier de 50 Mb.

Du côté d’ADSL, c’est tout l’inverse. La bande passante est restreinte et semble incapable de supporter les téléchargements volumineux. Vous êtes contraint de perdre votre temps à chaque nouvelle opération.

La latence

C’est la différence de temps entre l’émission des données par la box et leur réception par les appareils connectés. Son impact sur la connexion varie d’un opérateur à l’autre

Chez ADSL, la latence est un vrai problème. En effet, une partie du débit est perdue durant chaque transmission. Il est quasiment impossible de profiter de son abonnement sans être stationné à deux pas de la box. La fibre optique est beaucoup moins contraignante. Le réseau est symétrique (les débits à l’émission et la réception sont quasiment identiques) et offre plus d’options concernant la distance avec la box.

La fibre optique un système fiable et bon marché

La fibre optique est largement plus performante que l’ADSL. Pourtant, en termes de prix, la différence est minime.

Ce contraste s’explique peut-être par la nature des matériaux utilisés. Les dépenses liées à la confection de câbles en cuivre sont plutôt importantes. À contrario, celles occasionnées par la fabrication des câbles de la fibre optique sont peu onéreuses. En conclusion, la production du système de l’ADSL est plus coûteuse que celle du système de la fibre.

Il est également possible que ce soit une manœuvre marketing. La fibre optique s’est littéralement appropriée le marché. Elle a réussi à conquérir une bonne partie de la clientèle adverse et continue son expansion. En proposant des prix aussi abordables, elle ne fait que renforcer l’engouement des consommateurs à son égard.

En savoir plus : photonlines-telecom.fr

François Spinelli