Loading
mutuelle

Quelle mutuelle convient le mieux aux travailleurs non-salariés ?

Il n’y a pas que les salariés que l’on peut considérer comme travailleurs. Mais il est sûr que certaines personnes ont du mal cerné cela. Comment quelqu’un qui n’est pas rémunéré peut-il s’offrir une mutuelle ? Et c’est quoi une mutuelle ?

Mutuelle : définition

Dans de nombreux pays, la plupart des travailleurs travaillent uniquement pour avoir un peu d’économie afin de mieux affronter le mois suivant côté financière. Ils n’ont pas la possibilité de mettre de côté quelques économies pour subvenir aux besoins en cas d’éventuel problème. Peut-être qu’ils peuvent en faire, mais qu’il n’y connait rien aux mutuelles. Les salariés sont les plus concernés par cela, mais il y a également ceux que l’on considère comme travailleurs, mais qui ne prend pas de salaire à la fin du mois. Alors, existe-t-il une mutuelle santé travailleur Non salarié ?

Le terme mutuel a pris son sens il y a des siècles et des siècles. Il s’agit d’un mouvement social le plus vieux dans l’histoire de la France. C’est une sorte d’assurance qui permet aux salariés d’être indemnisés en cas d’arrêt maladie. Généralement, lorsqu’une personne cesse une journée de travail, il n’est pas rémunéré. Cela peut durer des jours ou des mois. Une personne au chômage technique à la retraite entre aussi dans cette catégorie. Mais dans ce cas, comme vont-ils subvenir à leur besoin pour le reste à venir ?

La mutuelle santé pour les travailleurs non-salariés

Il n’y a pas que les plus démunies qui sont classées parmi les travailleurs non-salariés ou TNS. Artisan, commerçant, auto-entrepreneur, indépendants, libéraux, ce sont tous des travailleurs non-salariés. Comme tous les autres, ils ont besoin d’être couverts surtout en cas de maladie. Il faut noter que les TNS ne peuvent pas bénéficier d’une sécurité sociale. Heureusement, il y a le Régime social des indépendants (RSI). Avec les diverses complémentaires santé qu’ils peuvent souscrire, le RSI est aussi là pour prendre en charge une partie des frais médicaux en cas d’arrêt maladie ou une fois à la retraite, soit 70 % pour les consultations et 80 % pour une hospitalisation.

D’un autre côté, les TNS n’ont pas beaucoup de privilèges par rapport aux salariés. Ils ne sont pas totalement protégés en cas d’accident de travail, perte d’emploi ou arrêt maladie. Mais pour bénéficier d’une bonne couverture comme tous travailleurs, les TNS peuvent effectivement souscrire à un complémentaire santé. C’est indispensable et de plus, il en existe bien des garanties qui peuvent s’adapter à votre situation, à votre mode de vie et aussi à votre famille.

La loi Madelin, pour les travailleurs non-salariés

Il s’agit d’une loi qui a été établie le 11 février 2014 avec pour objectif d’encourager les travailleurs non-salariés à composer leur propre protection sociale en complétant le régime social des indépendants. Grâce à la mutuelle loi Madelin, les travailleurs peuvent se sentir sereins niveaux frais sanitaires, mais également un avantage par rapport à la fiscalité. Ils ont la possibilité de profiter de cette loi pour retirer leur cotisation mutuelle de leurs impôts. Vous avez le contrat individuel pour les indépendants qui exerce seul et le contrat de groupe pour les chefs d’entreprises.

France Info News