Loading

Ville de Luçon et son histoire

La ville de Luçon encore connue sous le nom de la « ville verte » est une des nombreuses régions historiques qui font de la Vendée une destination touristique incontournable.

Ses principaux atouts tournent autour de son histoire religieuse et économique. Si vous passez par Luçon, ne manquez pas de découvrir ses édifices phares que sont : la grande Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption, le célèbre Jardin Dumaine, la chapelle du Carmel ou encore le Musée militaire.  

Historique de la ville de Luçon

Luçon est une des communes du département de la Loire-Atlantique. Ville épiscopale située au Centre-Ouest de la France et au sud de la Vendée, elle est reliée à l’Océan par le canal de Luçon aménagé à partir d’un cours d’eau naturel. Ancienne co-baronnie avec un baron laïc et l’autre religieux, on y retrouve de riches demeures au style néogothique. Abbayes, cathédrales, châteaux forts, parcs et cimetières leur doivent leur architecture médiévale.

La Cathédrale Notre-Dame-de-l ’Assomption

Cathédrale catholique romaine et ancienne abbatiale, la cathédrale Notre-Dame-de-l ‘Assomption constitue le siège du diocèse de Luçon. Vaste et haute avec une flèche culminant à 85 m, elle représente l’édifice le plus haut de la cité. Son superbe porche doté d’un portail orné d’un Christ de majesté et une partie du transept côté nord sont ses portions les plus imposantes.

Entre guerres dévastatrices (guerre de Cent Ans, guerres de religion), ravages et restaurations, la cathédrale a connu de nombreuses transformations au cours des siècles, d’où son architecture à la fois classique et gothique. La cathédrale ainsi que ses différentes parties sont classées comme monuments historiques notamment :

  • le cloître,
  • les façades et toitures de l’évêché,
  • la bibliothèque et le bâtiment des archives diocésains,
  • l’orangerie et le puits du jardin.

Si vous y faites un tour, ne manquez pas le magnifique orgue Cavaillé-Coll de Luçon, grand chef-d’œuvre de l’art romantique. 

Le Jardin Dumaine

En l’an 1872, un médecin passionné de la terre, dénommé Pierre Hyacinthe Dumaine lègue à la ville son domaine comportant notamment un jardin de 4,5 hectares environ. Celui-ci devient des années plus tard le Jardin Dumaine, un des jardins les plus beaux de la région avec ses arbres taillés en art topiaire, ses alignements d’ifs centenaires, ses pelouses fleuries et des platanes en quinconce. Cette splendide verdure confère à la ville son individualité et sa beauté. 

Ouvert au public toute l’année, le jardin Dumaine est très animé. Divers spectacles y sont produits pour le bonheur des visiteurs : des concerts sur l’eau, la fête des écoles ou encore la fameuse fête des lampions qui révèle son charme féérique.

Le Carmel

La congrégation des Carmélites fut fondée en 1847 à la demande de Monseigneur Baillès, Évêque de Luçon d’alors et fervent disciple de Sainte Thérèse d’Ávila. Suite à la tourmente révolutionnaire, il décida de doter son diocèse de monastères contemplatifs.

La chapelle tire son nom du Mont-Carmel. Les carmélites prient le cœur de Jésus et ont pour vocation d’intercéder pour notre monde en feu. Ils vivent de l’artisanat. Le monastère de Luçon constitue aujourd’hui un lieu de silence, de recueillement, de liturgie et de prière.

Le Musée Militaire

Le musée militaire de Luçon est un lieu de souvenirs et de mémoire pour les habitants de la ville. Il possède une petite surface d’exposition d’environ 150 m² qui permet de retracer l’histoire des escadrons vendéens durant les conflits du XXe siècle. Il rappelle à la mémoire des visiteurs, les premières et deuxièmes guerres mondiales, la Résistance, les guerres d’Indochine et d’Algérie. Pour ce fait, les uniformes, les armes de combats et autres objets utilisés par les soldats de l’époque sont exposés dans le musée.

Plus d’information

France Info News