Loading

La conduite écologique pour économiser du carburant ou son véhicule

Depuis fort longtemps les sujets concernant les changements climatiques et la pollution issue des transports de passagers font la une des médias. Le constat est que les voitures dotées de moteurs à combustion sont celles qui contribuent fortement à la pollution de l’atmosphère, à travers le rejet de gaz brûlés.

Mais il est à noter que, si chacun conduit de manière écologique, non seulement il préserve l’environnement, mais il se fait également des économies d’argent.

C’est donc pour cela que la Suisse a mis en place un programme de conduite écologique et économique nommé Eco-Drive. L’office fédéral de l’énergie est responsable de la mise en place de ce programme depuis 2005. La conduite écologique fait aussi partie d’une formation à la conduite. (Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien de l’ASA, l’Association des Services des Automobiles).

Cependant, si vous vous préparez à l’examen théorique du permis de conduire, vous aurez besoin de quelques conseils précieux, présentés dans cet article. Veuillez consulter le site de l’e-university pour un entraînement plus approfondi.

Juste en appliquant quelques précieux conseils avant et au cours de la conduite, vous économiserez du carburant. En conséquence, la pollution de l’environnement sera considérablement réduite.

Avant le voyage : Faites attention à la bonne pression des pneus.

Bien avant d’entamer votre voyage, vous devez avoir le souci  des comportements respectueux vis-à-vis de l’environnement. Le premier point important à prendre en compte est la pression des pneus. En effet, vous devez savoir qu’un pneu insuffisamment gonflé, résiste considérablement au roulement. Pourquoi ? Parce qu’une grande partie de sa surface repose sur la chaussée.

Il en résulte, alors, une consommation élevée en carburant. Pour empêcher cela, vous devez contrôler mensuellement la pression de l’air quand les pneus sont froids.

De même, si votre objectif est d’économiser du carburant, évitez de rouler avec des pneus d’hiver lors de la saison chaude.

Réduire le poids inutile

Moins de poids entraîne une faible consommation de carburant. Rangez, donc, tout ce qui est inutile dans la voiture, particulièrement tout objet lourd, dans vos garages.

Si votre porte-bagage n’est pas utilisé, enlevez-le du toit. Vous devez savoir que, même vide, un porte-bagages augmente la résistance à l’air. Par conséquent, il peut induire une augmentation de 10 % de la consommation de carburant.

Dégagez la neige du toit de votre voiture avant de démarrer la conduite. Ce faisant, vous respectez l’environnement et les exigences de la loi en vigueur.

Pendant l’hiver, certains conducteurs chauffent le moteur. En réalité cela ne présente aucun avantage ; pire, vous dépensez de l’argent en gaspillant du carburant. Si vous êtes en Suisse, vous serez, en conséquence, verbalisé de 60 Francs Suisses. C’est pourquoi tout chauffeur et passager d’une voiture dotée de chauffage de siège devrait l’utiliser avec parcimonie.

C’est le même phénomène en été. Le fait d’allumer intelligemment la climatisation permet d’économiser du carburant. Alors, avant de démarrer, prenez soin de bien ventiler l’intérieur et laisser les fenêtres ouvertes. Après quelques instants de conduite, l’habitacle sera bien refroidi. Mais, évitez de laisser les fenêtres ouvertes trop longtemps lors de la conduite. Pourquoi ? Parce que cela amplifie la résistance à l’air et il s’ensuit une consommation élevée de carburant.

Toutefois, vous devez déclencher le système de climatisation si la situation le demande. Des études ont révélé que la conduite en atmosphère trop chaude diminue la concentration et entraîne des temps de réaction plus longs.

En conduisant

Un comportement respectueux au volant permet d’économiser du carburant. En fait, il s’agit de faire usage de l’accélérateur avec attention. Surtout, ne conduisez pas trop vite si vous êtes nouveau conducteur. Et même si vous êtes expérimenté, vous devez contrôler votre vitesse. Ceci évite les sanctions pour excès de vitesse et permet, en plus, de respecter l’environnement.

Mettez la bonne vitesse

Choisissez la bonne vitesse. Cela veut dire simplement que vous devez changer au plus tôt votre vitesse afin de rouler à une vitesse supérieure.

Ensuite, laissez la voiture avancer librement lorsque vous êtes devant les feux de signalisation ou des obstacles. C’est aussi une manière d’économiser du carburant.

Par ailleurs, selon les experts, vous devez couper le moteur pendant des arrêts relativement courts. De plus, vous devez agir ainsi dans les embouteillages ou pendant que les barrières ferroviaires sont fermées.

Un autre point important est de passer à une vitesse élevée et avec plus d’accélération pour s’engager dans les montées. Ce faisant, vous réduisez la consommation de carburant.

Utilisez le régulateur de vitesse si votre voiture en dispose. En effet, le régulateur de vitesse offre une conduite souple. Ceci signifie que le moteur utilise peu de carburant.

Selon les experts, si vous conduisez en faisant usage d’un régulateur de vitesse, vous économisez 10% de carburant.

En résumé, vous devez vous rendre compte que par le respect et la mise en application de quelques conseils utiles et simples, vous protégerez l’environnement et vous réaliserez plus d’économie de carburant.

Nos articles récents

France Info News